Site dédié à la Bienheureuse Eugénie Joubert

"28 ans de sourire"

 Youtube

Lieux d'apostolat

Plus que de faire le catéchisme, il s'agit d'être catéchiste !!

Pape François

Sœur Eugénie Joubert se dépensait sans compter en tant que catéchiste pour les enfants et les jeunes, en particulier les plus pauvres et les plus abandonnés, fidèle en cela à l’esprit de la Congrégation de la Sainte Famille du Sacré-Cœur.

Elle allait même au-delà, se consacrant à une vie d’apostolat. Elle s’intéressait avant tout à tous ceux qui, dépourvus de tout moyen naturel, exigeaient d’elle beaucoup de patience. Sans se lasser, elle répétait les demandes essentielles du catéchisme mises très simplement à la portée des enfants et des jeunes. A force de prière et de vie intérieure, Sœur Eugénie Joubert aimait à faire passer dans le cœur des enfants instruits par elle, quelque chose du feu d’amour qui étreignait le sien.

En France : à Aubervilliers

C’est en 1896 que la Bienheureuse Eugénie Joubert arrive à Aubervilliers, en région parisienne.

La Maison de la Sainte Famille du Sacré-Cœur était située au 154 avenue Victor Hugo, à proximité de l’Eglise Notre Dame des Vertus.

Elle est désignée pour enseigner le catéchisme aux enfants pauvres du lieu. La salle était comble : quatre-vingt enfants pour deux ou trois Sœurs ! Tout y était bien simple ; le nécessaire souvent absent.

Église Notre-Dame des Vertus

(à l’époque de Sœur Eugénie Joubert)

En France : à Saint Denis

Les Sœurs Carmélites de Saint-Denis étant obligées de quitter leur Maison, ce sont les Sœurs de la Sainte Famille du Sacré-Cœur qui vont s’y installer. Sœur Eugénie Joubert mènera donc son apostolat dans les locaux de l’ancien Carmel. Les écrits de l’époque indiquent combien la Bienheureuse a développé durant ces années un besoin d’humilité.

Horloge du couvent à Saint-Denis

(ancien Carmel de Saint-Denis)

Sœur Eugénie habitait dans les locaux de l’ancien Carmel

Couvent de la Sainte Famille du Sacré-Cœur à Saint-Denis (ancien Carmel).

C’est aujourd’hui un musée.

En Belgique : à Liège

En 1901, Sœur Eugénie Joubert est envoyée à Liège, dans le quartier populaire Saint-Gilles. Sa sœur aînée, Sœur Marie, elle-aussi de la Sainte Famille du Sacré-Cœur, est supérieure de la Maison de Liège.

Les enfants de la Paroisse Saint-Gilles lui sont confiés pour le catéchisme.

Église Saint-Gilles à Liège

(paroisse où elle faisait le catéchisme)

Maison vue depuis le jardin

Dessin offert par les Sœurs la Révélation Divine à l’association

‘Les Amis de la Bienheureuse Eugénie Joubert’

Chapelle du Couvent de la

Sainte Famille du Sacré-Cœur à Liège

En Italie : à Rome

Durant l’été 1903, Sœur Eugénie Joubert est à Rome dans les locaux de ce qui était alors la Maison générale des Sœurs de la Sainte Famille du Sacré-Cœur. (via Napoli, au pied de l’Esquilin).

Elle y visitera les Sanctuaires les plus vénérés et sera reçue en audience avec la Communauté par le Pape Léon XIII le 24 mai 1903.

Fidèle à son apostolat, elle enseignera le catéchisme avec bienveillance et entrain. Son désir missionnaire est largement comblé.

 (v. Sœur Eugénie Joubert, religieuse de la Sainte Famille du Sacré-Cœur, H. Bouloy, Nemours, 1911, p. 179 et s.)

Maison générale de la Congrégation de la Sainte Famille du Sacré-Coeur

(à l’époque de Soeur Eugénie Joubert)

Article paru dans le magazine l’épervier de novembre 2023