Site dédié à la Bienheureuse Eugénie Joubert

"28 ans de sourire"

 Youtube

Formulaire de Messe

Bienheureuse Eugénie Joubert

Eugénie Joubert est née et a été baptisée à Yssingeaux, non loin de Notre-Dame du Puy, le 11 février 1876. 

Elle entra dans la vie religieuse à 19 ans. Elle prononça ses vœux religieux le 8 septembre 1897. L’Obéissance lui confie les enfants ; ses préférés sont les plus pauvres. 

Elle meurt à Liège (Belgique) à l’âge de 28 ans, en réputation de sainteté, le 2 juillet 1904. Le Pape Saint Jean-Paul II la proclama bienheureuse le 20 novembre 1994.

 

Vous pouvez suivre le texte de la messe directement en ligne ou le téléchargez en cliquant sur le bouton suivant.

Antienne d'ouverture

Par sa vie entièrement consacrée à Dieu, 

la Bienheureuse Eugénie Joubert a mérité d’entendre cet appel :

 « Viens, épouse du Christ,

reçois pour toujours la couronne que le Seigneur t’a préparée ».

Gloria

Prière

Dans ta miséricorde, Seigneur, tu as conduit

la Bienheureuse Eugénie Joubert

à se livrer entièrement à ton amour

en suivant le chemin de la Croix.

Accorde-nous par son intercession, d’imiter sa

charité en t’aimant et en aimant notre prochain

d’un cœur généreux. Par Jésus-Christ.

Prière sur les Offrandes

Accepte, Seigneur, l’humble service que nous t’offrons,

réunis dans le souvenir de la Bienheureuse Eugénie Joubert et

par le saint sacrifice du Christ Ton Fils,

transforme nous en ardents porteurs de Ton Amour.

Par le Christ notre Seigneur.

Antienne de la Communion (CF. LC 10, 42)

La Bienheureuse Eugénie Joubert, vigilante et fidèle, a choisi la meilleure part, qui ne lui sera pas enlevée.

Prière après la Communion

Seigneur, notre Dieu,

par la force mystérieuse de ce festin eucharistique,

auquel nous avons participé dans le souvenir

de la Bienheureuse Eugénie Joubert,

donne-nous la victoire sur le péché,

la santé du corps et de l’esprit,

et la gloire éternelle dans ton Royaume.

Par le Christ notre Seigneur.

Première lecture

« L’amour est fort comme la mort »

Lecture du Cantique des cantiques        8, 6-7

 

Parole du Bien-aimé :

Que mon nom soit gravé dans ton cœur,

qu’il soit marqué sur ton bras.

Car l’amour est fort comme la mort,

la passion est implacable comme l’abîme.

 

Ses flammes sont des flammes brûlantes,

c’est un feu divin !

Les torrents ne peuvent éteindre l’amour,

les fleuves ne l’emporteront pas.

 

Si quelqu’un donnait toute la richesse de sa maison pour l’amour,

de mépris ils le mépriseraient.

Parole du seigneur

Psaume  44 (45)  11 – 12a, 12b-13, 14-15a, 15b-16

 

R. : Tu es la joie,

tu es l’honneur de notre peuple,

Bienheureuse Eugénie

11 Ecoute, ma fille, regarde et tends l’oreille ;

oublie ton peuple et la maison de ton père :

le roi sera séduit par ta beauté.

Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.

Alors, les plus riches du peuple,

chargés de présent, quêteront ton sourire.

Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,

vêtue d’étoffes d’or ;

on la conduit, toute parée, vers le roi.

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;

On les conduit parmi les chants de fête :

elles entrent au palais du roi.

Evangile

Acclamation    cf. Mt 11, 25

Alléluia, alléluia.

Tu es béni, Dieu notre Père,

Seigneur de l’Univers,

toi qui révèles aux petits

les mystères du Royaume !

Alléluia.

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu  18, 1-4

Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent :

« Qui donc est le plus grand

Dans le Royaume des cieux ? »

Alors Jésus appela un petit enfant,

il le plaça au milieu d’eux

et il déclara :

« Amen, je vous le dis :

Si vous ne changez pas

pour devenir comme les petits enfants,

vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.

Mais celui qui se fera petit comme cet enfant,

c’est celui-là qui est le plus grand

dans le Royaume des cieux ».

Acclamons la parole de Dieu

Article paru dans le magazine l’épervier de novembre 2023